Des attentats et une prise d’otages meurtriers à Paris

La semaine dernière, des policiers, des dessinateurs ou bien de simples habitants de la France se sont fait tuer. Le bilan est lourd : 17 morts en à peine 4 jours.

A Paris, dans la matinée du 7 janvier, deux frères, Chérif et Said Kouachi ont tué douze personnes : cinq dessinateurs, deux policiers, un agent d’entretien, deux journalistes et une psychiatre. Ils sont entrés armés et cagoulés dans les bureaux du journal satirique CHARLIE HEBDO. Ce journal avait pour habitude de présenter à la « une » du journal des caricatures de Mahomet qui déplaisaient à certaines personnes : les musulmans intégristes. Après cet attentat, les deux frères se sont enfuis.

Le lendemain, un homme nommé Amedy COULIBALI a tiré sur une jeune policière stagiaire, dans le dos, qui est morte peu après. L’homme s’est ensuite enfui.

Le même jour, les frères KOUACHI sont repérés dans l’Aisne. Une chasse à l’homme a commencé. Sans succès.

Le vendredi matin, ils sont repérés en Seine et Marne, à Dammartin en Goele. Ils se sont alors retranchés dans une imprimerie avec un homme dont ils ne connaissaient pas l’existence, car il s’était caché.

Pendant ce temps-là, à Paris, dans le vingtième arrondissement, Amédy COULIBALI tire et entre dans un magasin casher. Il prend alors tous les vendeurs et clients en otage, sans s’apercevoir que certains se sont cachés dans la chambre froide du magasin au sous-sol avec l’aide d’un employé, Lassana BATILLA.

Il y a donc deux prises d’otages en même temps.

Après plusieurs longues heures d’attente, l’assaut est donné en même temps par le GIGN en Seine et Marne et par le RAID à Paris.

Pendant la prise d’otages de Paris, quatre otages ont été tués par COULIBALI et ce dernier a été tué par les forces de l’ordre pendant l’assaut.

A Dammartin en Goele, les deux frères sont également tués pendant l’assaut.

N’oublions jamais ces dix-sept victimes qui ont été victimes d’attentats barbares et nous demandons qu’ensemble nous crions cette phrase de solidarité : JE SUIS CHARLIE !

Enguerrand BORTOLUZZI-CM2

Publicités